L'AVENTURE
SCIENTIFIQUE
Yungas
Commentaires (0)
FICHE TECHNIQUE
LOCALISATION : Argentine
PERIODE : juin 2007
OBJECTIF(s) : inventorier les insectes des Yungas
RESULTATS :
L'EQUIPE : Cyrille, Diego, Eric, Lionel, Philippe et Sara
NOS PARTENAIRES :
PARTAGEZ
l'information
Envoyer à un ami
La mission

La deuxième mission du projet Cafotrop-Energia-Muséum s’est déroulée dans les Yungas du nord-ouest de l’Argentine du 28 mai au 16 juin 2007 (20 jours). Cette mission a été réalisée en collaboration entre le Museo de La Plata (MLP, Argentine) et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN). Les membres de la mission sont :

- Diego Carpintero et Sara Montemayor, entomologistes « hétéroptéristes » au Museo de La Plata,

- Cyrille D’Haese (CNRS) « collembologiste » et Eric Guilbert (MNHN) hétéroptériste, tout deux au Muséum national d’Histoire naturelle,

- Lionel Picart (Tree Climbing France) expert en « Tree Climbing »,

- Philippe Psaila, reporter - photographe.

Téléchargement :

- Communiqué de Presse de la Mission scientifique (pdf)
- Rapport de Mission (pdf)

Le site

Les Yungas désignent les forêts qui couvrent les versants orientaux des Andes jusqu'à 2500 mètres au dessus du niveau de la mer en Argentine, Bolivie, Equateur et Pérou. Elles sont constamment arrosées  par d'intenses pluies ou par des brumes persistantes, lesquelles lui confèrent ses caractéristiques qui en font un biome unique des plus riches par sa faune et sa flore. Les Yungas ont été classées Réserve de Biosphère par l'UNESCO et font partie des 25 hot spots de biodiversité définis par Meyers et al. (2000).

Durant cette mission, quatre sites ont été étudiés dont l'altitude et les profils végétaux diffèrent :

- Le parc naturel de Calilegua (S 23° 42' – W 64° 52' ~1150 m),

- la Finca Urundel (entre Libertador et Oran) (S 23° 27' – W 64° 30' ~500 m),

- un site proche de los Naranjos le long du rio San Andres au nord d'Oran (S 23° 05' – W 64° 43' ~950 m) et

- un site au nord de Salta proche du km 1640 sur la route 9 (S 24° 31' – W 65° 21' ~1500 m).

La méthode

Les Hétéroptères ont été récoltés principalement par fauchage et battage de la végétation en sous bois et en canopée. L’utilisation de grandes nappes de récolte (2m X 2m) tendue en canopée a été testée pour récolter les insectes par battage. Des « pitfall trap » (piège d’interception) ont été utilisés pour récolter les hétéroptères du sol. Les Collemboles ont été récoltés principalement par chasse à vue, piège de Berlèse et tamisage. L’usage des pitfall trap durant cette mission est aussi une méthode de récolte efficace pour les collemboles. L’accès à la canopée par « tree climbing » a permis non seulement de récolter les hétéroptères de la canopée, mais aussi de prendre des échantillons de sols suspendus, riches en collemboles, qui ont été traités par Berlèse.

1° Résultats

Un total de 820 spécimens ont été récoltés, dont 614 Hétéroptères et 206 Collemboles. Les contenus des pièges de Berlèse et des pitfall trap n’ont pas encore été triés, mais vont augmenter très sensiblement le nombre de Collemboles récoltés.
L’ensemble représente pour l’instant 15 familles d’Hétéroptères et 5 familles de Collemboles. On peut d’ores et déjà noter que les Miridae constituent le groupe d’Hétéroptères le plus riche en nombre d’espèces récoltées avec plus de 30 espèces.

Les Tingidae sont représentés par environ une quinzaine d’espèces, dont près de la moitié appartient au genre strictement américain Gargaphia. Les Lygaeidae et les Pentatomidae sont représentés par plus de 10 espèces pour chaque famille. Notons encore la présence remarquable de Miridae inféodés à des Cactaceae épiphytes à plus de 30 mètres du sol.

Cette mission a aussi permis d’améliorer des techniques de récolte en canopée par l’utilisation des nappes de récolte. Elle a permis de concrétiser une collaboration Franco-Argentine sur l’étude des Hétéroptères d’Argentine. Enfin, elle a permis de complèter les échantillons de collemboles d’Argentine déjà effectués dans le Sud du pays dans le cadre du programme « Tracés Gondwaniens » (financement PPF MNHN/MENRT).

Remerciements

Le projet CAFOTROP-Energia-Muséum remercie chaleureusement Claudia Herrera du Secrétariat du Milieu Ambiant et du Développement Durable de la province de Salta et Juliana de Gracia de l’Administration des Parcs Nationaux pour l’obtention des autorisations de recherches scientifiques dans la province de Salta et dans les parcs nationaux, respectivement. Il remercie aussi la Dra. N. Diaz et la Dra. S. Ametrano du Museo de La Plata pour leur soutien à la collaboration établie entre les deux parties, le PPF « Etat et structure phylogénétique de la biodiversité actuelle et fossile » sous la responsabilité de Philippe Janvier pour son soutien financier et la société Hévéa, fournisseur officiel de la mission CAFOTROP-Energia-Muséum en matériel de grimpe.

Sommaire
Le site
La mission
La méthode
1° Résultats
Remerciements
Commentaires
PARTAGEZ
PARTENAIRES OFFICIELS