L'AVENTURE
SCIENTIFIQUE
Les hot spots de biodiversité
Commentaires (5)
PARTAGEZ
l'information
Envoyer à un ami
Les hot spots de biodiversité

Près de 1,8 millions d'espèces vivantes ont été décrites depuis Linné (1758). 53% sont des Insectes. De récentes études estiment le nombre d'espèces vivantes sur la planète de 7 à 10 millions.

Vingt cinq « hot spots » ont été unanimement reconnus : régions du globe les plus menacées bien que leur diversité biologique et les taux d'endémisme y soient des plus élevés. Ils représentent 2/5ème du monde vivant sur 1,4% de la surface de la Terre. Ces « hot spots » sont principalement en forêts tropicales, alors que celles-ci représentent 7% de la surface des terres émergées. Et pourtant, l'équivalent de deux terrains de football est déboisé chaque seconde et une espèce disparaît toute les 2 minutes 30 secondes.

Ces 25 « hot spots » ont été établis sur la base des connaissances en plantes et en vertébrés. Les invertébrés (95% du monde vivant) n'ont pas été pris en compte. Ils sont mal connus parce que leur diversité, leur taille  et leur habitat (sol et canopée) les rendent difficiles à collecter et à étudier. La canopée est considérée comme un milieu extrême à cause de son accès difficile. Le peu d'études sur la canopée ont eu lieu grâce à l'utilisation de méthodes indirectes (le fogging...) ou coûteuses et à mobilité restreinte (radeau des cîmes, grues...). Or, une méthode d'accès facile et peu onéreuse se développe depuis peu : le « Tree Climbing ». Un savoir faire et des cordes suffisent. Il devient donc possible de parcourir ces milieux et d'en décrire la richesse biologique.

Liens externes :
 
Commentaires
PARTAGEZ
PARTENAIRES OFFICIELS