L'AVENTURE
SCIENTIFIQUE
Les Scarabaeinae
Commentaires (0)
PARTAGEZ
l'information
Envoyer à un ami
Les Coléoptères Scarabaeinae

Les Scarabaeidae coprophages ou Scarabaeinae sont représentés par environ 5.000 espèces présentant une remarquable variété de morphologie et de comportements. Les dernières hypothèses de phylogénie en date (Philips et al., 2005, Monaghan et al. 2007) ont mis à mal la division traditionnelle en deux grands groupes, basée sur le mode de nidification opposant les « rouleurs » et les « tunneleurs », en faisant notamment apparaître des liens de parenté entre des groupes intégrant les deux types de comportement. Ainsi les tribus des Epilissini (rouleurs) et des Ateuchini (tunneleurs), prises dans leur nouvelle acception (Montreuil 1998, 2008b, 2010, 2011), semblent présenter d’étroits liens de parentés.

La tribu des Epilissini a connu une importante radiation à Madagascar (Paulian 1986 ; Montreuil 2003a, 2003b, 2005a, 2005b, 2006, 2008a, 2008b, 2010, 2011 ; Montreuil & Viljanen 2007, 2011 ; Wirta & Montreuil 2008) et en Nouvelle Calédonie (Paulian ; Montreuil & Théry 2010). Dans les régions Orientale et Australienne, cette tribu est également bien représentée, alors qu’elle est peu diversifiée dans les régions Néo- et Afrotropicale.

La tribu des Ateuchini présente actuellement une répartition quelque peu différente, bien présente dans les régions néo- et afrotropicale, elle n’est représentée à Madagascar que par une seule espèce (Montreuil 2010), et elle est relativement peu diversifiée dans les régions Orientale et Australienne. Cette tribu a été présente en Eurasie au début de l’Eocène (Montreuil et al. 2010) mais ne s’y est pas maintenue.

Ces deux tribus font partie de la faune de coprophages ancienne et gondwanienne, à l’origine probablement saprophage et occupant les régions plus au sud. Elles semblent par la suite s’être inféodées aux excréments des premiers petits mammifères, notamment des Marsupiaux (Cambefort 1991a). A partir du début du Cénozoïque, une faune moderne de coprophages s’est développée et diversifiée en liaison avec la radiation des Mammifères placentaires, apparus en Eurasie et qui se sont dispersés vers le sud profitant des effets de la savanisation. La faune ancienne de coprophages en place a dû faire face à la modification de l’environnement (savanisation) et surtout à l’entrée en compétition avec la faune moderne. La faune ancienne a été réduite à occuper les zones forestières marginales (Cambefort 1991b). Ateuchini et Epilissini présentent une répartition et un comportement différent (tunnelleurs versus rouleurs), bien qu’étant étroitement apparentés. Auraient-ils répondu de manière différente au stress dû à la radiation des Mammifères placentaires et l’essor des coprophages modernes ?

Neosisyphus spinipes (Scarabaeidae)
Sommaire
Les Coléoptères Scarabaeinae
Commentaires
PARTAGEZ
PARTENAIRES OFFICIELS